lundi 29 juillet 2013

Gwalior 29 juillet

Une intéressante légende préside à la naissance de cette ville. Nous sommes au 8 em siècle. Un chef rajput (Suraj sen) rencontre un ermite (Gwalipa). Ce dernier guérit le chef rajput de la lèpre grâce à l'eau d'une citerne. Peut être celle qui est accolé a un petit temple avant le palais.. Et il lui donne un nouveau nom, celui de Suhan Pal en lui prédisant que tant que ses descendants conserveront le nom de Pal, ils conserveront le pouvoir.

Cette dynastie eut 83 successeurs, le 84 changea de nom et perdit le pouvoir.

L'enrochement de 3 km de long qui domine la plaine devint un enjeu stratégique à une période ou les royaumes étaient en conflits territoriaux permanents. La forteresse de Gwalior (ci-dessous) atteignit l'apogée de sa puissance sous le règne de raja Man Singh (1486-1516). Celui ci se soumit aux Moghols. Et la paix régna pendant deux siècles. En 1754 le fort tomba aux mains des Marathes. Les Marathes était une population hindouiste révoltée contre l'empire Moghol, dont le territoire finit par s'étendre sur la vallée du Gange et l'Inde centrale, du Goujerat au plateau du Deccan. Leur combat contre les Moghols durera une trentaine d'années.

gwalior 074 plateau fortifié dominant gwalior fort de gwalior 022
L'enrochement de 3 km de long qui domine la plaine devint un enjeu stratégique à une période ou les royaumes étaient en conflits territoriaux permanents. La forteresse de Gwalior atteignit l'apogée de sa puissance sous le règne de raja Man Singh (1486-1516). Celui ci se soumit aux Moghols. Et la paix régna pendant deux siècles. En 1754 le fort tomba aux mains des Marathes. Les Marathes était une population hindouiste révoltée contre l'empire Moghol, dont le territoire finit par s'étendre sur la vallée du Gange et l'Inde centrale, du Goujerat au plateau du Deccan. Leur combat contre les Moghols durera une trentaine d'années.

Il s'ensuivit une très longue période d'instabilité qui dura jusqu'à la domination Britannique.

En montant vers le plateau on remarque un ensemble d'une trentaine de statues taillées dans les parois rocheuses (ci-dessous à droite). Il s'agit de maitres Jain divinisés, nus. Ils ont été défiguré par les armées musulmanes de « Babur » en 1527. Les restaurations permettent d' apprécier l'élégance de ces sculptures dont la plus haute mesure 17M et figure le premier maitre, Adinath (ci-dessous à gauche).

gwailor 055 Adinath
gwailor 053 partie du site des sculptures pariétales
gwailor 054 sculptures pariétales
gwailor 056 sculptures pariétales

Le Palais de Raja Man Singh se déploie sur la partie est du plateau. Il a été construit entre 1486 et 1516. C'est semble t il le seul palais indien à être décoré par une frise de canards jaunes, des éléphants etc. Plusieurs cours ouvertes sur des salles assez fraiches se répartissent sur deux étages, reliés entre eux par des aérations assez complexes. En sous sol quelques chauve souris ont colonisé les salles obscures dont on dit qu'elles servirent de cachot sous l'occupation Moghol.

gwalior 030 palais de Man Singh porte Est
gwalior 024 palais de raja Man Singh
vue générale
gwalior 038 palais Man Singh premier sous sol
premier sous-sol
gwalior 045 palais Man Singh salle interieure
gwalior 043palais Man SSing salle intérieure

gwalior 047 palais Man Singh salle intérieur
salles intérieures

gwalior 084 palais bains Man Singh
bains
gwalior 039 palais Man Singh second sous sol
second sous-sol
gwalior 053 palais Man Singh fresques extérieures
fresques extérieures

A un bon kilomètre on découvre deux temples richement sculptés. Il s'agit des temples Sasbahu. Le plus grand est dédié à Vichnou et le plus petit à Shiva. Ils sont surnommés temples de la belle mère et de la belle fille. Ils ont été construit entre le 9 et le 11 eme siècle.

gwalior 062 temple sasbahu
grand temple
gwalior 064 temple Sasbahu voute
voute
gwalior 069 temple Sasbahu, détails.
détails
gwalior 072 petit temple Sasbahu
petit temple
gwalior 060 citerne devant le temple
citerne devant le temple
gwalior 070 temple Sasbahu, rencontre.
gwalior 068 devant le temple Sasbahu
rencontres

Enfin en poursuivant le périple on accède au temple Teli Ka Mandir (ci-dessous) qui remonte au 8 eme siècle. C'est le plus ancien bâtiment du plateau.

gwalior 079 temple Teli ka Mandir   gwalior 081 temple Teli ka Mandir

En redescendant en ville le guide se fait un devoir de me faire visiter le Palais des Jai Vilas (ci-dessous)  transformé en musée. Ce bâtiment a été construit en 1874 par le maharadja Jayajirao. La main d'œuvre fut fournie par les prisonniers de la citadelle. On est frappé par l'opulence du site et les dimensions écrasantes aussi bien des salles de réception que des escaliers ou des lustres. Une salle à manger de 200 convives est desservi par un petit train en argent qui convoyait alcool cigares, sucre et café...Tout semble prêt à revivre pour des réceptions fastueuses. Excellent exemple de la richesse des maharadja qui ont fait rêver l'occident.

 

gwailor 043 palais Jas Vila
la salle à manger et son petit train
gwailor 041 palais jai vilas
gwailor 038  jai vilas salle à manger

 

En parcourant la ville…

 

gwailor 050 scene de rue





scènes de rue

gwailor 051 scene de rue
gwailor 052 facades...


façades


             train en ville
gwailor 057 petit train en ville
gwalior 086 poussins sur les lotus
poussins sur les lotus

Aucun commentaire:

Publier un commentaire